Biographie de Jigoro Kano

 

18/10/1860  : Naissance à Mikage , prés de Kobe , 3éme fils de l'intendant naval du shogunat Tokugawa , Jirosaku Mareshiba Kano.

1871 : La famille Kano se fixe à Tokyo.

1877 : Jigoro Kano rentre à l'université impériale de Tokyo.

1878 : Il fonde le Kasei Base Ball Club (le premier du Japon) , entre au Tenjinshin'yo-Ryu avec Maitre Fukuda.

1881 : Licencié es lettres - entre au Kito Ryu.

1882 : Diplômé en sciences esthétique et morales , création du Judo Kodokan.

 1884 : Attaché à la maison impériale.            

1885 :
Reçoit le 7ème rang impérial.

1886 : Reçoit le 6ème rang impérial - promu vice président au collège des nobles.

1888 : Recteur au collège des noble.

1889-1891 : En mission en Europe pour le compte de la Maison Impériale.

1891 : Promu conseiller du ministre de l'éducation.

1893 : Directeur de l'Ecole Normal Supérieure puis secrétaire du ministre de l'éducation.

1895 : Il reçoit le 5ème rang impérial.                 

1899 : Nommé président du Butotukai (Centre d'étude des arts martiaux).

1902-1905 : Accomplit deux missions en Chine.

1905 : Il reçoit le 4ème rang impérial.

1909 : Il est le premier Japonais membre du Comité International Olympique.

1911 : Président de la fédération sportive du Japon.

1912-1913 : Accomplit des missions en Europe et en Amérique.

1920 : Il prend sa retraite de fonctionnaire et se consacre entièrement au Judo.

04/05/1938 : Il meurt sur le bateau qui le ramenait du Caire, et il reçoit le 2ème rang impérial à titre posthume.

 

 

 Jigoro Kano et les Arts martiaux :

 

     Jigoro Kano n'était pas un être comme les autres. A l'age de dix ans, il reçut le sabre des Samouraï juste avant que l'empereur Meiji n'en interdise le port. A cause de sa petite taille et sa nature chétive, le jeune kano était le souffre douleur de ses camarades. Ils se moquaient de lui en permanence. Pour mettre un terme à cela Kano décida de faire du sport afin de développer son corps fragile. Il commença la gymnastique puis le baseball, sport pour lequel il créa le premier club du Japon en 1878.

Pacifiste de nature, désireux de vivre en paix avec autrui Jigoro Kano décida d'étudier les arts. C'est ainsi qu'à l'age de 17 ans, il commença a étudier le ju-jutsu avec maitre Hachinisuke Fukuta. Dans cette école Tenjin-shinyo Ryu, Kano découvrit les atemi waza et les katame waza. Après la mort du Maitre Fukuda, il entra à l'école Kito Ryu. Ici, il s'imprégna d' un nouvel esprit : " minimum d'énergie, maximum d'efficacité". Ce principe ne le quittera plus et il l'incluera dans méthode. Sa soif de connaissance ne le limita pas à ces deux anciennes écoles. Parallèlement, il en fréquenta d'autre, acheta de nombreux manuscrits anciens, apprit les techniques du Sumo et du Kumi Uchi (l'art des saisies)... De toutes ses recherches et études, sa synthèse prenait déjà forme.

En février 1882, Jigoro Kano créa le Judo Kodokan et ouvrit son premier dojo dans le petit temple d'Eisho-ji où il avait élu domicile. A ses début, le dojo ne comptait que 12 tatamis et neuf disciples. Tomita Tsunejiro fut le premier élève. Saïgo Shiro, qui entra au kodokan en août 1882, en est la plus grande figure. La réputation de l'école se propagea très vite. Le dojo ne cessa de déménager et de s'agrandir, passant de 12 à 167 tatamis en l'espace de sept ans. Mais c'est à Tokyo, lors de la plus grande rencontre  organisée par la préfecture de police, au dojo de Fujimi-Cho, que le Judo du Kodokan établit sa suprématie. Un premier pas vers une fulgurate ascension a été effectué grace à la victoire de Saigo Shiro sur le démon de l'école Tokusa, Entaro Koshi.

Le professeur Kano n'a pas seulement construit son judo autour d'une synthèse de différentes techniques. Pour lui, le judo est avant tout un système d'éducation et de philosophie. Ainsi, il compléta la transition du Jutsu en Do en ajoutant un code d'éthique stricte. Il demanda aux élèves et aux instructeurs d'être des exemples tant au niveau de la conduite que du caractère. Aussi, le moindre déshonneur à cette école entraînait la suspension ou l'exclusion. "Le but du judo est d'utiliser la force physique et mentale d'une façon plus effective. En pratiquant le judo, on comprend le vrai sens de la vie à travers l'entraînement. Vous devez-vous développer en tant que personne et devenir un citoyen utile à la société", écrit Jigoro Kano. Depuis, le judo est pratiqué dans l'ensemble des écoles, lycées et universités.

                       

Pour en savoir plus:

http://judokano.free.fr/JUDOKANO/Historique.html